• Du 28 février au 7 mars 2015, Ouagadougou a focalisé l’attention de tous les créateurs du 7ème art africain et de sa diaspora. La 24 ème édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou s’est achevée sur une note de satisfecit de tous quant à la qualité de sa programmation.

  • L’idée de départ comme le dit Ousmane Alédji, l’auteur et le metteur en scène, est de rendre Césaire à la jeunesse africaine, … Le rendre disponible, « facile » à lire, à jouer et comprendre.
    Deux pièces de théâtre « La Tragédie du Roi Césaire » et « Négrititudes » sont nées de cette ambition. Deux créations dont l’une, « La Tagédie du Roi Césaire », a déjà été jouée et ovationnée lors du Festival International du Théâtre du Bénin – Fitheb 2018.
    Au centre culturel Artisttik Africa qu’il a créé depuis une dizaine d’année, une saison avec Aimé Césaire démarre le  15 mars 2019.

Sur facebook

Sur Twitter