• L’importance du Portfolio au cœur d’une séance d’échange à Assouindé
     
    Le siège de la fondation ‘’La maison de l’artiste’’ a abrité une séance d’échange sur le thème ‘’Le Portfolio : Quelle importance pour les artistes contemporains’’, le  mercredi 23 octobre 2018, animée par notre contributeur Rodéric Dèdègnonhou, journaliste culturel à l’Agence Bénin Presse (ABP) et critique d’art.
    Cette séance d’échange est une activité liée aux manifestations socioculturelles du Festival des arts de la rue d’Assouindé (Fara). Elle a pour objectifs d’échanger avec les participants de la résidence de création dudit festival sur les notions basiques du portfolio pour une assimilation profonde, d’orienter chaque participant dans l’identification d’un bon portfolio, et enfin d’amener chaque participant à réaliser son propre portfolio.

  • Issa Koné fait le bilan à mi-parcours

    Le président de la fondation ‘’La maison de l’artiste’’, Issa  Koné a fait le bilan à mi-parcours pour apprécier niveau de réalisation des objectifs poursuivis dans la mise en œuvre du festival des arts de la rue d’Assouindé. C’était le vendredi 26 octobre dernier en présence de plusieurs invités.

  • « Le marché de l’art contemporain de la Côte d’Ivoire est un petit cercle fermé »

    Française et Suisse, Joëlle Sylvestre s’évertue depuis plusieurs années à encourager d’une part les jeunes créateurs d’art contemporain de la Côte d’Ivoire, et d’autre part, à promouvoir  leurs diverses créations artistiques de ce pays. Un véritable engagement ayant germé avec l’initiative qui donne vie au Festival des arts de la rue d’Assouindé (Fara), dont les premières activités ont débuté ce vendredi 12 Octobre 2018. Cette une activité qu’elle mène entourée de son équipe constituée de personnes dynamiques dont Issa Koné. A travers cet entretien, elle fait le tour d’horizon des réelles ambitions de ce projet.

Sur facebook

Sur Twitter